Action culturelle

Thématique : Glaneurs, glaneuses

Café-mémoire

Formée par Pierre et Margot Wolkowinski lors de projet de collecte à la Scène nationale de Besançon, Céline Laurent développe depuis les années 2000 dans ses projets d'action culturelle, le concept de café-mémoire. C'est une interview collective préparée avec une dizaine d'habitants d'un même quartier, d'un village ou d'un territoire. Ensemble ils évoquent des souvenirs liés à thème choisi ensemble. Par un principe de cooptation un grand nombre de personnes est invité dans un café si possible, à se souvenir ensemble, ceux qui ont préparé commencent. Cela est enregistré et servira la création de textes théâtraux ou de chansons, comme l'ont inventé Martin Lardé et Pierre Joguet, dans leur principe de « chanson al dente ». Ils créent pendant le café-mémoire, en écoutant les témoignages et chantent leur composition en fin de rassemblement. La cie Caravanes utilise très souvent cet outil lors de ces projets où elle glane la parole et s'en inspire artistiquement.

" Lent est ton pas

et majestueux

est ton être"

Beblenheim novembre 2018

S'apprivoiser en mangeant ensemble, en s'invitant à des lectures d'extrait de pièce en chambre, en s'initiant à 80 ans à la pratique théâtrale ou plastique, en osant surprendre les anciens dans les couloirs ou dans les ascenseurs en déclamant de la poésie à l'oreille de chacun, en sortant ensemble au musée, voilà comment nous avons au départ pris contact avec les habitants de la Maison de retraite « Le petit château » à Beblenheim (68).

Après ce temps où nous avons fait connaissance, une confiance est née. Nous avons alors pu organisé une collecte de témoignages ; sous la forme de café-mémoire (interview collective) traitant du mariage ainsi que de rencontres individuelles en chambre. Là nous avons abordé délicatement le sujet des relations entre homme et femme. En parallèle une série de portraits photo et reportage sur les fenêtres, le sol de la maison de retraite, ont été réalisés.

Avec cette matière truculente, une petite forme théâtrale est née inspirée de l'humanité et de la fragilité du grand âge. Nous avons relié la poésie humaniste à la projection vidéo sur support symbolique (vieux vêtements, papier froissé...). Tous les résidents étaient là lors de la représentation et les critiques étaient enthousiastes. Comme quoi il n' y a pas d'âge pour découvrir le théâtre !

Quelques retours des habitants du Petit Château lors du bilan :

 

- « J'ai aimé me souvenir avec vous. Ma mémoire s’envole, c’est bon pour moi de me rappeler. »

- « Avec vous j'ai fait travailler mes méninges c'est bien mieux que le coloriage ! Je me suis rendu compte de ma sagesse »

Projet soutenu par la DRAC Grand Est.

Vivre au rythme

des anciens

En 2016 grâce à l'invitation de la MARPA, Maison de Retraite de Colombey les Belles (54), Céline Laurent, comédienne et metteur en scène, a passé une semaine à vivre dans la maison comme une personne âgée. L'idée était alors de se laisser habiter par cette expérience, d'appréhender le quotidien des résidents et de décaler leur ordinaire grâce à des interventions poétiques.

Cette rencontre bouleversante nous a interrogé sur comment vit-on ensemble sans avoir choisi sa communauté ? De quelle couleur est le présent d’une personne en fin de vie ? 

10 ans de

compagnonnage

avec le Festival

Ma rue prend l'aire (55)

2006-2007

Arrivée de la Cie Caravanes dans la vallée de l'Aire lors de son projet de théâtre itinérant : "La famille Van Kolport", une résidence de 6 mois s'est mise en place. Une création dans un univers forain mêlant musique, chant et théâtre a été réalisée suite à de nombreuses interviews individuelles et collectives (environ 150 personnes rencontrées) et grâce au regard de Laurent Gix et au son de Francis Souvay.

2009

La cie Caravanes s'est implantée dans le territoire du Festival et a continué à développer le lien entre artiste et habitants grâce à de nombreux projets. Suite à une soirée avec des jeunes ados qui avaient un groupe de rock, la compagnie leur propose de créer un cabaret dans un grange. Une dizaine d'ados se sont complètement appropriés le projet en créant un décor magistral et aquatique (transformation d’une grange en aquarium) ainsi que différentes scènes de théâtre (Koltès, Antigone, Durringer…). La compagnie a accompagné également le groupe de rock vers une forme cabaret de leur concert. La grange était pleine à craquer lors des trois représentations, nous aurions pu jouer une semaine !!

2012

Lors d’une collaboration avec le sculpteur Jean Bergeron, nous avons créé des scènes hors les murs du festival, dans des endroits bucoliques. Des écrins ont été ainsi mis en place pour les créations amateurs du secteur (atelier collège, stage clowns, musiciens, etc....). Des comédiens de la compagnie transformés en guide pour l’occasion proposaient au public un voyage aquatique pour s’y rendre.

2014-2015

La Compagnie Caravanes avec le soutien de Transversales, scène conventionnée de Verdun a réalisé un grand bal en spectacle de clôture nocturne du festival. Comme à son habitude, la compagnie a su mettre ses compétences artistiques au service des habitants qui ont intégré son set musical pendant deux heures sous forme de chorégraphies, de scènes théâtrales, de chorus.... Lors de cet événement mémorable les Caravanes ont accueilli le Club de Rugby Centre Meuse, les Jeunes Agriculteurs, les danseurs de Connaissance de la Meuse, la Cie Expression Libre, Ilonka, Toto Leblan, le Pudding Théâtre et la Cie Azimut. Rien de tout cela n'aurait pu se réaliser sans l'aide précieuse de Marie Cambois, Jean, Romain, Sylviane, PF, Myriam, Polo et Pierre. Cet instant magique s’est terminé sur un balais de tracteur dansant sur « Painting black » des Rolling Stones. 

1, rue Queue Vache

55260 Pierrefite-sur-Aire

contact@ciecaravanes.fr

Conception et 

réalisation du site

Caractère graphique

Création graphique : Guillaume Bertrand - Audrey Blanc - Christelle Fillod

Crédits photo : Sidonie Lardé - Christelle Fillod - David Dulac

© 2019 par Cie Caravanes